Pour une saison toute en contrastes, notre vestiaire joue la carte des extrêmes colorimétriques. Dès la nuit tombée, l’allure se fait BCBG en manteau croisé ou veste façon tweed à motif pied-de-poule. Assorties au bitume, les impressions 70’s d’un top rivalisent avec les prints psychédéliques d’une robe longue et fluide. Plus sage, on fait l’éloge de la rigueur en manteau souple quadrillé et marinière iconique, ou l’on rend hommage au règne animal en imprimé équestre avec chevaux cabrés. Comme un film en noir et blanc.